^

Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

Ecologie profonde

L'un des grands philosophes de notre temps est mort presque incognito le 12 janvier 2009 à l'âge de 97 ans. Le norvégien Arne Naess s'est inspiré de l'hindouisme, du bouddhisme et de la philosophie de Benoît Spinoza pour créer en 1972 le concept d'écologie profonde (deep ecology) qui donne à la nature un rôle central par opposition à l'anthropocentrisme actuel qui place l'homme au-dessus de la nature. L 'écologie profonde considère la nature comme un ensemble dont toutes les espèces et tous les éléments sont interdépendants et à l'intérieur duquel l'homme doit rechercher l'équilibre. Chaque être vivant, chaque lieu, chaque cours d'eau, forêt, zone humide, chaque pierre a une valeur en soi et mérite le respect, raison pour laquelle l'écologie profonde réclame une baisse de la pression humaine sur la nature et une décroissance de la population.

Le philosophe français Luc Ferry a accusé l'écologie profonde de prôner un totalitarisme vert anti humaniste opposé au modernisme. Ce type d'accusation émane de purs intellectuels coupés des réalités biologiques et spirituelles de ce monde. L'anthropocentrisme de Luc Ferry est encore plus ridicule que le géocentrisme du Moyen Âge qui prétendait que la Terre serait au centre de l'Univers. La conscience de l'unité du vivant et notre fraternité avec chaque élément de la nature sont le fondement à la fois scientifique et spirituel d'une nouvelle civilisation en harmonie avec la nature, dont Arne Naess aura été l'un des pères.

Découvrez mes autres articles :

Retour