^

Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

Un grand chêne

Un grand chêne s’esteffondré. Nous devons énormément à Franz Weber qui s’est engagé sans compter,avec lucidité et courage, pour freiner notre folie destructrice. Il l’a faitpar amour de la Nature, des animaux et de l’Humanité.

Visionnaire, pionnierinventif il a choisi des combats exemplaires, qui sont devenus des repères dansla prise de conscience et l’engagement écologistes, et il les a souvent gagnés :sauvegarde de la plaine de Sils Maria aux Grisons, protection du site deDelphes en Grèce, des Baux de Provence, de la forêt alluviale du Danube, du paysagede Lavaux et du site de Giesbach, luttes contre le projet d’aéroport demontagne à Verbier et contre le mitage du territoire par les autoroutes, leslignes à haute tension et les résidences secondaires. Il s’est engagé contreles tueries de bébés phoques, en faveur des éléphants et pour les chevauxretournés à l’état sauvage en Australie. Je l’ai accompagné dans certains deces combats, et j’ai été impressionné par la force, la détermination, lecourage, l’indépendance et l’intégrité de ce grand personnage.

Franz Weber étaithabité par une profonde spiritualité en lien avec la Nature ; il estaujourd’hui retourné dans la plénitude de ce monde qu’il a tant aimé et auquelil a tout donné. J’apelle toute personne consciente de notre responsabilitéenvers la planète à s’inspirer de lui et à suivre son exemple.

Je rends hommage àJudith, sa fidèle épouse, inspiratrice et soutien indéfectible de tous sescombats et je me réjouis que leur fille Vera ait repris le combat avec la même détermination,la même énergie et le même courage.

Philippe Roc

Découvrez mes autres articles :

Retour