^

Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

Recevoir sans polluer

Le plaisir d'offrir et de recevoir ne doit pas se transformer en cauchemar pour la nature.

Surtout ne brûlez pas vos déchets, même le papier d'emballage, dans la cheminée ou le jardin. Ces feux produisent 1'000 fois plus de dioxines et de furanes, les redoutables toxiques de Seveso, que le traitement dans des stations d'incinération.

Les règles sont simples  à appliquer dans notre vie quotidienne:

Tous les anciens appareils et les piles doivent être retournés dans les magasins, ou les centres de tri. Ils contiennent des métaux précieux et des polluants, et vous avez déjà payé le recyclage en les achetant.

Séparez bien le papier et le carton des ficelles, bandes adhésives, fils de fer, fenêtres de plastique : vous faciliterez grandement le recyclage de la cellulose et sauverez ainsi la vie à bien des arbres.

Triez encore le verre, les bouteilles en PET et l'aluminium.

Les huiles de cuisine et tout ce qui est douteux (composites, plastiques, pas clair) à la poubelle. Il vaut mieux envoyer un peu trop à l'incinération que de perturber les filières de recyclage. Ces déchets produiront du chauffage à distance et de l'électricité.

Rien dans les toilettes, rien dans la nature (ma Terre n'est pas une poubelle !).

Et pensez qu'un enfant, un ami ou une amie préférera sans doute que vous lui donniez du temps en guise de cadeau. Du temps pour une sortie dans la nature, au cirque ou au cinéma.

Découvrez mes autres articles :

Retour