^

Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

Merci Naples

Merci aux éboueurs de Naples de nous rappeler que nous sommes les emmerdeurs de la planète. Toutes les autres espèces ont mis en place un système parfait de recyclage, de réintégration dans la nature. L 'homme est à ce titre vraiment un être exceptionnel, exceptionnellement sale.

Nous ne sommes pas très loin de Naples. Il suffirait de quelques jours de panne du système pour que nous étouffions nous aussi sous nos déchets. Nous sommes certes meilleurs puisque nous interdisons la mise en décharge de déchets non traités et que nous recyclons 48% de nos déchets ménagers, notamment grâce aux taxes préalables d'élimination sur les piles, les appareils électroniques et les emballages de boissons et grâce à la taxe au sac.

Mais nous continuons de produire chaque année 660 Kg de déchets ménagers par habitant et l'Office fédéral de l'environnement lui-même avoue que « La politique des déchets n'est pas en mesure de faire baisser la consommation de matières premières. »

Nous produisons aussi 1,1 million de tonnes de déchets dits spéciaux, comprenez dangereux, dont une bonne partie est encore mise en décharge après stabilisation ou se retrouve dans l'air, le sol et l'eau.

Il est temps que nous fassions plus attention à ce que nous achetons, que nous fassions un effort supplémentaire pour faciliter le recyclage de nos déchets et que nous exigions de l'industrie qu'elle retire du marché les produits dangereux pour la santé.

Découvrez mes autres articles :

Retour