^

Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

Initiative contre la nature

Un jour vous constaterez que l'on a transformé le sentier de vos promenades en une route passante, que le cadre idyllique de vos vacances ou de vos pique-niques familiaux, pourtant protégé, a été détruit par des constructions disgracieuses, que la rivière voisine a été canalisée ou encore que la forêt où vous trouvez vos champignons préférés a été défrichée, sans que personne n'ait pu prendre leur défense.

L'initiative contre le droit de recours veut priver les associations de défense de la nature et de l'environnement de leur rôle d'avocates de la nature. Contrairement à ce que disent les promoteurs de l'initiative, ces associations n'ont aucun pouvoir de décision : par un recours elles ne font que demander à un juge indépendant de vérifier si les lois qui protègent la nature et l'environnement ont été correctement appliquées.

Les promoteurs de l'initiative s'attaquent au droit de recours des associations, qui n'engagent que 2% des procédures, alors qu'ils ne touchent pas au droit de recours des privés qui représentent 98 % des recours déposés. Leur logique est donc bien d'empêcher l'application des lois de protection de la nature et de l'environnement, pour permettre aux promoteurs de tous poils de bétonner librement notre beau pays.

La nature a besoin d'avocats pour la défendre, pour nous défendre. Que deviendrions-nous sans la beauté de la nature, sans un air pur, un sol sain, de l'eau propre ?

Ne laissez pas d'autres voler votre bien le plus précieux ! Aller voter le 30 novembre pour opposer un NON cinglant à cette initiative contre la nature.

Découvrez mes autres articles :

Retour