^

Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

Immigration

L’initiative de l’UDC contre l’immigration de masse est trompeuse. Il faut lui préférer Ecopop

 L’initiative de l’UDC contre l’immigration de masse comporte une grave contradiction interne. Elle prétend vouloir limiter l’immigration tout en demandant de fixer des contingents en fonction des intérêts économiques globaux de la Suisse. Or ce sont justement ces intérêts économiques qui sont la cause principale de l’immigration. Elle est aussi trompeuse parce que l’UDC prétend défendre la Suisse traditionnelle, sa campagne, sa nature et ses beaux paysages, mais elle ne propose rien de concret pour les protéger. Au contraire ce parti ne cesse de s’opposer à toute mesure en faveur de la nature et de l’environnement, et saisit chaque occasion de d’affaiblir leur protection.

Malgré les sondages défavorables, l’initiative de l’UDC contre l’immigration de masse risque d’être acceptée parce que ceux qui s’y opposent se concentrent sur des questions qui ne concernent qu’une minorité de la population : la grande majorité est bien logée, se déplace dans d’excellentes conditions et gagne un salaire très honorable. En se concentrant sur les questions de logement, de transport et de salaires le Conseil fédéral et la plupart des partis politiques touchent bien à des conséquences importantes  de l’immigration, mais ils négligent la question centrale des limites de la croissance, et de ses conséquences sur l’environnement et le cadre de vie. La croissance démesurée de la population est en train de détruire la campagne, la nature et les paysages, cet écrin de beauté si cher aux habitants de notre pays, et si important pour leur bien-être.

Au contraire de l’initiative de l’UDC, qui est essentiellement une initiative contre les étrangers, l’initiative ECOPOP est une application concrète du développement durable ; en demandant « que la population résidant en Suisse ne dépasse pas un niveau qui soit compatible avec la préservation durable des ressources naturelles » et que la Confédération « encourage d’autres pays à poursuivre cet objectif, notamment dans le cadre de la coopération internationale au développement »,l’article 73ade l’initiative ECOPOP apporte une réponse cohérente et sans discrimination au problème  de la surpopulation en Suisse et dans le monde. Elle fixe ensuite des repères précis pour atteindre ce but, tout en laissant au Parlement une grande souplesse dans les moyens pour y parvenir. C’est pourquoi j’invite toutes celles et tous ceux qui souhaitent une Suisse belle, écologique et prospère à se montrer critiques envers l’initiative de l’UDC et à lui préférer l’initiative ECOPOP qui sera soumise au vote plus tard.

Philippe Roch

Deutsche Version

Mittwoch 12. Februar 2014 20h50

Rundschau (SF1)

Internetseite der Sendung

Dimanche 9 février 2014 de 16h à 17h

Radio Suisse romande La Première

Commentaire de Philippe Roch sur a votation sur

l'immigration    

écouter l'émission

Découvrez mes autres articles :

Retour