^

Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

Flexcell, on licencie

C'est la très belle histoire d'Alexandre, un jeune entrepreneur intelligent et courageux qui a créé une fabrique de panneaux photovoltaïques souples pour capter les rayons du soleil et les transformer en électricité. Il y a une année les journaux présentaient avec enthousiasme le succès fou de cette initiative : croissance à la vitesse de la lumière, engagement de personnel. Qualité, sérieux, compétence, l'entreprise allemande Q-Cells qui a racheté Flexcell a décidé de la maintenir à Yverdon : bravo !

La production de cellules photovoltaïques est une réponse à la crise économique et elle permettra de fournir le courant nécessaire aux futures voitures électriques et aux pompes à chaleur. La loi sur l'électricité oblige certes les entreprises électriques à acheter le courant photovoltaïque au prix coûtant, mais avec un plafond si bas que 3'000 installations photovoltaïques prêtes à être réalisées sont bloquées. Aujourd'hui Flexcell manque de commandes et doit licencier du personnel.

Pendant ce temps notre Ministre de l'énergie et de l'environnement passe son temps à jouer aux indiens et aux cow-boys sur son blog personnel. ( http://moritzleuenberger.blueblog.ch/static/inflation-verbale)

Voilà pourquoi la Suisse recule.

Il y a pourtant au parti socialiste de notre Ministre, pour respecter la concordance, des gens dynamiques et compétents comme Simonetta Sommaruga, Ruedi Rechsteiner, René Longet, Ruedi Strahm et bien d'autres, tous prêts à relever le défi et à tirer la Suisse en avant.

Alors le premier et le seul licencié de Flexcell devrait s'appeler Moritz Leuenberger.

Découvrez mes autres articles :

Retour