^

Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

Coup double

La semaine passée nous a gratifiés de deux initiatives réjouissantes. La première revient à l'industriel Nicolas Hayek dont les 80 ans ne parviennent pas à modérer l'audace, le courage et l'esprit d'entreprise. Avec son projet de voiture électrique, alimentée à l'hydrogène produit grâce à l'énergie solaire, il nous donne un souffle d'espoir, une vision qui remettra la voiture à sa place : moyen de transport efficace, léger et silencieux. La seconde revient au Conseiller fédéral Moritz Leuenberger qui se lance enfin dans un programme d'action énergétique basé sur les économies d'énergie et les énergies renouvelables.

Ouf ! On respire.

Mais :

La multiplication des pompes à chaleur nous rendra dépendants de l'électricité. Elles ne sont valables que si l'électricité nécessaire est produite par des énergies renouvelables.

La taxe CO 2, qui doit être entièrement redistribuée à la population et aux entreprises, devra être introduite au plus haut niveau prévu par la loi, soit 50 centimes par litre d'essence.

Tant que la Confédération, les cantons et les communes investiront 7 milliards par année dans la construction de routes, la mobilité continuera à se faire principalement par les camions et les automobiles.

Mon optimisme beat me fait espérer qu'en octobre vous allez élire des parlementaires qui n'édulcoreront pas les propositions de Moritz Leuenberger, mais les corrigeront et les renforceront.

Découvrez mes autres articles :

Retour