^

Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

Le bio, bon pour la santé

Le bio,

bon pour la santé

Un sous-directeur de l ‘Office fédéral de la santé publique a semé la confusion lors d’une conférence donnée à Berne : selon lui il n’y a pas de différence pour la santé entre les produits bio et les produits conventionnels. Il a dû tout-de-même admettre que les produits conventionnels contiennent des additifs que l’on ne trouve pas dans les produits bio, que l’agriculture biologique refuse les OGM, et que ses produits ne sont pas stérilisés par irradiation. Il a été jusqu’à prétendre que les œufs bio contiennent des dioxines, parce que les poules bio vivent à l’extérieur, sur des sols contaminés. Selon cette logique, il faudrait préférer les œufs de poules en batterie, et laisser la chimie continuer à polluer la nature.

Ce sous-directeur oublie deux choses : il tombe sous le sens commun qu’une plante qui pousse en harmonie avec son milieu, dans un sol vivant et sans produit chimique de synthèse transmettra sa vigueur, son équilibre, ses vertus à celui ou celle qui s’en nourrira. La science, qui travaille par analyse sectorielle, est  mal armée pour démontrer ce type de relation complexe, qui constitue le fondement de l’agriculture biologique.

Mais surtout le sous-directeur oublie que la santé dépend de l’ensemble de notre environnement, du sol, de l’air et de l’eau, qui sont affectés par les produits phytosanitaires, les engrais chimiques et les herbicides utilisés encore massivement dans l’agriculture conventionnelle, même dans la production intégrée.

Achetez et mangez bio, c’est bon pour la santé de la Terre, pour la vôtre et pour celle des générations futures.

Découvrez mes autres articles :

Retour