^

Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

Effondrement

Effondrement

L'étude de la disparition des civilisations comme celles de l'île de Pâques, de l'empire Maya, ou des Anasazis au Sud Ouest des Etats Unis conclue à cinq causes, combinées entre elles (1). La croissance démographique entraîne la surexploitation des ressources, accentuée par des changements climatiques. Des conflits et l'incapacité des autorités de prendre les mesures nécessaires conduisent à l'effondrement.

Cet enchaînement de causes n'est-il pas justement ce qui arrive aujourd'hui à notre planète ?

La population mondiale atteint 6 milliards d'individus, soit trois fois ce qu'elle comptait il y a cent ans. Tous les grands écosystèmes, tels que les forêts tropicales, les mers, les sols arables et l'eau douce sont en forte régression. Les changements climatiques provoquent ouragans et sécheresses et les conflits se multiplient pour avoir accès à l'eau, et au pétrole.

 

Malgré quelques progrès, tels que le protocole de Kyoto, la machine économique consomme toujours plus de ressources et nous sommes incapables de maîtriser la situation. Il est encore temps de prendre des décisions politiques claires, et de changer nos comportements. Cessons donc de tergiverser sur la taxe CO 2, le financement de l'énergie solaire et la protection de nos derniers paysages naturels. Sur le plan personnel mangeons local et bio, trions nos déchets et roulons à vélo !

(1)Jared Diamond, Effondrement, Gallimard 2006.

Découvrez mes autres articles :

Retour