^

^

Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

Rendez-moi mon eau !

La rivière scintille ! S’arrêter, regarder. L’eau coule à travers nous, nous nettoie, nous vivifie, nous calme.

 

Les rivières naturelles sont devenues rares. 90 % des cours d’eau de notre pays ont été barrés ou détournés pour produire de l’énergie électrique. Les poissons souffrent. En 1975 le peuple suisse a adopté un article constitutionnel pour rendre aux rivières un minimum d’eau. C’est ce que l’on appelle les débits résiduels. Ces débits ont été calculés pour assurer le maintien de la vie aquatique. Le Parlement a mis 17 ans pour élaborer et adopter la loi d’application et 30 ans après le vote populaire elle n’est toujours pas appliquée.

 

Ce sont les cantons qui ont l’obligation d’exécuter cette loi fédérale. Le constat est pitoyable :

Bien que les inventaires soient obligatoires depuis 13 ans, près de la moitié des prélèvements ne font pas l’objet de mesure des débits résiduels.

De nombreux ruisseaux et rivières sont totalement asséchés et 60 % des débits résiduels mesurés sont insuffisants, donc non conformes à la loi.

Les 1118 prélèvements autorisés avant 1992 doivent être assainis avant 2012. Or aujourd’hui seulement 120 assainissements ont été réalisés.

 

Devant cette incurie grave des cantons, que va faire le nouveau Parlement, dont tous les élus ont dit qu’il faut respecter la volonté populaire ?

Découvrez mes autres articles :

Retour