Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

Tortillas

Le soudain intérêt de l'administration américaine pour les problèmes du climat nous réjouit, mais il pourrait bien conduire à affamer les populations les plus pauvres du Mexique. En effet, au lieu d'engager une politique de réduction de la consommation d'énergie, les USA misent sur la fabrication massive d'éthanol à partir de maïs. Cette annonce a provoqué le doublement du prix du maïs depuis le début de cette année, et les populations les plus pauvres du Mexique n'ont plus de quoi acheter la farine qui constitue la base de leur nourriture sous forme de tortillas.

La bonne conscience écologique peut conduire à affamer les pauvres. Elle peut aussi détruire la diversité biologique et les forêts tropicales, puisque le biodiesel est principalement produit à partir de soya cultivé en Amazonie et d'huile de palme cultivée en Indonésie sur des terres de forêts vierges défrichées, puis empoisonnées à coups de pesticides.

La seule solution consiste à combiner de manière équilibrée trois types de mesures :

le recours à des technologies écologiques, telles que les moteurs à faible consommation, la production de biocarburants avec des méthodes respectueuses de l'environnement, principalement à partir de surplus et de déchets agricoles et forestiers, et la réduction de l'utilisation de nos voitures au profit de la marche, du vélo, et des transports publics.

Découvrez mes autres articles :

Retour

^