^

Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

La nature et nous

Debout face à l'étang de Chassagne en Dombes. Le soleil couchant dore les feuilles du grand chêne et caresse les canards d'ombres et de lumières. Beauté, amour. Dans la cuisine mijote un civet de sanglier dont le fumet se mêle au parfum des bolets découpés sur la planche. Relation complexe, profonde, à la fois rationnelle, sentimentale et charnelle, qui nous invite à manger celle qu'on aime, celle qui nous a faits. Eucharistie naturaliste. La contradiction apparente entre l'amour protecteur de la nature et son exploitation utilitaire constitue un élément essentiel d'une réalité qui nous dépasse, à laquelle nous appartenons. Il y a deux manières de vivre cette contradiction: la rupture ou l'harmonie. La rupture se produit lorsque nous agissons dans l'indifférence (la nature ne compte pas, on peut la découper, la supprimer à merci), par exclusion (la nature parc public, sans épines, sans mauvaises herbes, sans loup), ou par intrusion (la manipulation des mécanismes les plus intimes qui ont produit la diversité et l'harmonie de la nature). L'harmonie est le résultat de la conciliation, et de la réconciliation de nos activités avec la nature. Non seulement la nature est la source et la ressource indispensables à tout ce que nous entreprenons, elle est aussi notre meilleure alliée. Un réseau interconnecté de biotopes permet aux espèces les plus exigeantes de vivre, et aux êtres humains de s'épanouir dans un cadre magnifique. La renaturation des cours d'eau donne davantage de place aux espèces sauvages, et elle nous protège contre les inondations. La nouvelle politique agricole offre des biotopes aux papillons, aux oiseaux et aux fleurs sauvages, et des produits plus sains. Elle renforce la confiance des consommateurs envers les paysans. Une production et une utilisation plus écologiques de l'énergie préservent les ressources, le climat et la santé. Beaucoup de mal a été fait, mais la vitalité de la nature répond immédiatement à tout geste en sa faveur. Il faut agir, partout, pour rétablir une tension créatrice vigoureuse et harmonieuse entre les sociétés humaines et la nature. Ainsi le soleil se lèvera à nouveau sur l'étang de Chassagne, et les fils et les filles de la nature continueront longtemps à jouir de son immense générosité.

Découvrez mes autres articles :

Retour