^

Philippe Roch

Bienvenue sur mon site

Croissance

La croissance pose la question des limites. Jusqu'où est-il possible de croître sans épuiser les ressources et sans détruire la biosphère ?

La pression de la société industrielle est déjà mesurable : augmentation de 30% du gaz carbonique contenu dans l'atmosphère, 2/3 des écosystèmes sont surexploités, et il faudrait 3 Planètes pour que l'ensemble de l'humanité puisse vivre au niveau des Suisses, ou 7 pour vivre au niveau des USA.

Il faut donc inventer un autre système économique qui permette de satisfaire les besoins essentiels de tous, tout en réduisant la pression sur la nature. Il faut aussi stabiliser la population humaine à un niveau qui permette un juste partage des biens sans destruction des ressources.

La nature nous offre un modèle idéal. Elle fonctionne à 100% à l'énergie solaire et géothermique, produit chaque année des milliards de tonnes de bois, d'eau douce, de poissons, de viande, de plantes, de médicaments, d'oxygène, sans croissance globale et sans aucun déchet qui ne soit immédiatement recyclé. Et ceci depuis des millions d'années. Ce fonctionnement optimal de la nature repose sur des qualités essentielles que nous ferions bien d'imiter : la diversité, la complémentarité et l'équilibre dynamique entre tous les êtres vivants.

Découvrez mes autres articles :

Retour